Les investisseurs de Nokia se posent des questions sur la stratégie Windows Phone

Les investisseurs de Nokia se posent des questions sur la capacité du constructeur finlandais à prendre les bonnes décisions concernant le marché des mobiles, et ils l’ont fait savoir au CEO Stephen Elop lors de la réunion annuelle des actionnaires à Helsinki.

Selon Reuters, les investisseurs présents on copieusement remis en question la stratégie du groupe concernant les smartphones. Cependant Stephen Elop n’a donné aucun signe de vouloir changer la stratégie du groupe du moins à court terme. Nokia continuera donc de créer des smartphones sous Windows Phone durant les prochaines années.

On notera que les chiffres concernant les ventes de smartphones de la gamme Lumia sont en augmentation de plus de 25% sur le premier trimestre 2013, et que la part de marché de Windows Phone est en constante augmentation dans le monde.

Ces bons chiffres de vente ainsi que la hausse du nombre de smartphones sous Windows Phone devraient cependant donner espoir aux investisseurs pour le futur. En effet, Nokia a plus à perdre en lançant des smartphones sous Android et en se noyant dans la masse de constructeurs déjà présent sur ce créneau. En laissant leur focus sur l’OS de Microsoft, ils se positionnent en leader sur une part du marché qui n’a pas encore été exploitée à son plein potentiel.

En effet, les smartphones sous Windows Phone ont une bien meilleure utilisabilité dans des smartphones bon marché que leurs équivalents sous Android. De ce fait, les consommateurs des marchés émergents qui commencent seulement maintenant leur passage aux smartphones auront probablement une meilleure image des smartphones sous Windows Phone que ceux sous Android. Il est donc primordial que Microsoft garde un OS mobile qui tourne de manière fluide même sur de petites configurations.

Pierre-Emmanuel Dumont de Chassart

Pierre-Emmanuel Dumont de Chassart

Fondateur et Webmaster chez Windows Phone Corner
Il y a deux sortes de justice :
Vous avez l'avocat qui connaît bien la loi, et l'avocat qui connaît bien le juge...
Pierre-Emmanuel Dumont de Chassart